Quel type de cailloux pour une coque de piscine ?

0

Une piscine coque est sans doute le type de piscine le plus simple et le plus pratique à installer chez soi. Il est néanmoins nécessaire de prendre quelques précautions et de choisir le bon matériau pour le remblaiement de votre coque de piscine, afin d’éviter des dommages irréparables.

Piscine coque : quel remblai choisir ?

Pour remblayer une piscine à coque, il est indispensable de choisir un matériau qui lui assure sa stabilité et qui ne se tasse pas exagérément, ce qui pourrait à la fois endommager les canalisations, mais aussi déformer la coque de la piscine et la pousser à la rupture sur le long terme. Les fabricants de piscines coque recommandent d’utiliser du gravier, qui présente plusieurs avantages :

  • Le tassement du gravier est limité, donc votre coque de piscine et les canalisations ne risquent pas d’être abîmées.
  • Le gravier assure un drainage naturel autour de la piscine.

Vérifiez auprès du fabricant ou du détaillant qui vous a vendu la piscine quel est le type de gravier recommandé : si jamais vous utilisiez un gravier trop fin ou trop gros, vous pourriez ne pas pouvoir faire jouer la garantie en cas de problème.

Les précautions à prendre avant le remblaiement de votre piscine coque

Avant de procéder au remblaiement de votre piscine coque, vous devez vérifier les points suivants :

  • L’étanchéité de tous les raccordements hydrauliques.
  • Le bon fonctionnement de tous les raccordements électriques.
  • La protection par du sable des canalisations qui seront ensevelies sous le remblai en gravier.

Les précautions à prendre au moment du remblaiement de votre coque de piscine

Lors du remblaiement de votre kit de piscine coque, pour que votre bassin dure longtemps et que vous profitiez de nombreuses années du plaisir d’avoir une piscine, assurez-vous des points suivants :

  • Procédez à la mise en eau en même temps que le remblaiement, pour que l’eau et les graviers appuient sur les parois de la piscine coque en même temps et qu’il n’y ait pas de problème de pression d’un côté ou de l’autre.
  • Remblayez par couches de 50 cm d’épaisseur, en tassant le remblai à chaque couche. Vérifiez le tassement avec le manche d’un outil : lorsque, posé à plat sur le sol, il ne s’enfonce plus, c’est que votre remblai est assez tassé. Attention si vous avez installé une piscine coque avec un escalier : il faut que le remblai soit bien tassé en dessous pour éviter l’affaissement de la coque.
Partager.

Laisser un commentaire