Insatallation de pompe de puits

0

Il existe trois types de pompe de puits : pour puits peu profonds, transformables et submersibles.

Les pompes pour puits de surface

Les pompes pour puits de surface (profondeur maximale de 25 pieds) ont un arbre en acier inoxydable avec un corps en thermoplastique renforcé de fibre de verre. Selon la hauteur de la dénivellation et les besoins en eau, une pompe de 1/3 ch accomplit généralement la tâche. Elles requièrent un tuyau de 1 1/4 pouce et fonctionnent sur 110 V ou 220 V. On installe dans le puits un clapet anti-retours ou un clapet de pied.

Les pompes transformables

Les pompes transformables s’utilisent dans des puits de 25 à 90 pieds de profondeur. Comme toute pompe ne peut tirer à plus de 25 pieds de profondeur, celle-ci a 2 tuyaux, un de 1/4 pouce et un de 1 pouce, et est alimentée par un éjecteur à l’intérieur du puits pour faciliter la montée de l’eau. Elle est munie d’un moteur 1/3 ou 1/2 ch fonctionnant sur 110 V ou 3/4 à 1 1/2 ch sur 220 V. Le régulateur de pression et le manomètre sont inclus.

Les pompes submersibles

Les pompes submersibles sont fabriquées en acier inoxydable et s’utilisent dans des puits de 90 à 500 pieds de profondeur. La pompe possède 8 phases de pompage qui poussent l’eau à la surface grâce au clapet anti-retours. Le modèle à deux conducteurs s’utilise sans boîte de contrôle, alors que celui à trois conducteurs en nécessite une. Elle fonctionne sur 220 V et doit être utilisée dans un puits de 4 pouces de diamètre avec un tuyau de 1 1/2 pouce.

Toutes ces pompes de puits se branchent à un tuyau en polyéthylène répondant aux normes. Pour compléter l’installation des pompes de puits, il vous faut un réservoir. Ces réservoirs sont munis d’une membrane et sont préchargés. Ils sont fabriqués en acier recouvert d’émail résistant à la corrosion. Ils sont équivalents aux réservoirs en acier galvanisé sans membrane.

 

Partager.

Laisser un commentaire