Assemblage du bois avec tenon et mortaise

0

La mortaise est une entaille pratiquée dans un montant, partie femelle, alors que le tenon est une partie saillante sur le bout d’une traverse, partie mâle, destinée à s’insérer dans l’entaille.

Il est possible d’insérer la traverse directement dans la mortaise mais habituellement on la sculpte afin de lui donner des épaulements. Ces derniers sont des surfaces d’arrêt qui se retrouvent sur 1, 2, 3 ou 4 côtés du tenon, empêchant celui-ci de s’enfoncer au-delà d’une certaine profondeur, et stabilisant aussi l’assemblage tout en camouflant les contours de la mortaise.

Pour offrir une tenue maximale, le tenon peut traverser complètement le montant (tenon traversant), mais l’extrémité du tenon sera alors apparente, ce qui peut être inesthétique pour certains meubles.

Pour un assemblage invisible, la mortaise ne sera pas creusée de part en part du montant, camouflant ainsi l’extrémité du tenon (tenon aveugle).

 

Partager.

Laisser un commentaire